Ce matin, c’est avec le chant traditionnel indien du réveil que les visiteurs ont ouvert les yeux. Le petit-déjeuner avalé et les chambres rangées, les enfants sont partis dans la plaine indienne découvrir des nouveaux paysages et surtout des nouvelles activités en groupe.

Au programme : bataille de mouchoir, le jeu du sioux sans tâche, descente en kart, confection de bracelets brésiliens ou encore l’indien contre le cowboy façon contrebandier.

Pour le repas de midi, le chef Indien de la cuisine a préparé un hachis parmentier, salades, côtes de bettes et glace vanille-fraise.

Le ventre plein, les enfants sont montés en chambre pour une sieste fermé. Le concept est simple : on ferme les volets, ferme la bouche et les yeux afin que tout le monde se repose pour l’épreuve de l’après-midi et l’animation de ce soir. C’est avec un grand enthousiasme que les enfants sont montés se coucher (on ne vous ment pas, les enfants ont vraiment crié de joie de pouvoir dormir).

En descendant de la sieste, les Indiens interpellent les enfants.

Les Indiens ont un doute sur nos motivations, et pour vérifier notre bonne volonté, les visiteurs doivent acquérir les compétences sioux. Pour se faire, différentes activités ont été mise en place pour que les enfants apprennent à devenir des vrais Indiens ! Chaque enfant va durant l’après-midi développer un savoir spécifique, et tous ensemble, nous aurons une connaissance de la culture sioux peut être assez suffisante pour que les Indiens nous croient dans nos bonnes intentions.

 

L’atelier de peinture corporelle leur a appris à faire des peintures de guerre. L’atelier Totem leur a enseigné les significations des Totems et chacun a pu créer son propre totem. L’atelier dessin indien les a formé aux peintures réalisée par les ancêtres. L’atelier attrape-rêve a transmis le savoir manuel et minutieux pour se protéger des cauchemars. Le chaman a donné un cours de fresque exquise, une oeuvre participative sous forme de BD, ou un enfant dessine la première case, le suivant vient compléter la deuxième, jusqu’à créer une fresque collaborative. Et pour finir, les enfants ont pu confectionner une coiffe indienne semblable à celle du chef indien Geronimo.

Bravo ! Les oeuvres créées par les visiteurs montrent leur appartenance à la tribu sioux, et les indiens savent maintenant que ce sont des vrais amis. Pour fêter cela, les indiens les invitent à manger le plat traditionnel : Hamburger et pommes de terre.

Après le repas, les visiteurs et habitants montent dans les étages pour aller se doucher, car ce soir, tout le monde part pour le pays magique de Candyland !! Oui, le chef des Indiens a confiance en nous et nous a envoyé au pays des bonbons, car Peter Pan aime beaucoup la musique, le chocolat et … DANSER !!!

Et oui, c’est l’heure de la Boum. Robe, gel, maquillage et encore plus de gel. La musique résonne dans le réfectoire ! Les bouches des enfants se remplissent de bonbons et chocolaterie ! La soirée passe trop vite, c’est déjà l’heure des derniers slows. Il est …, tout le monde monte se coucher, demain nous allons voir ce que Candyland peut nous apporter comme réponse dans notre recherche de Peter Pan.

Partager →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Blog des Séjours

Tous les jours de camps un petit mot et une photo sur les activités réalisées par les jeunes !
Le Blog des Séjours
Louer la Colonie ?

Louer la Colonie ?

Le bâtiment de la Colonie est ouvert à la location durant l'année ! En savoir plus >>>
Difficultés financières ?

Difficultés financières ?

Des difficultés financières pour payer un séjour ? Contactez-nous >>>
Job d'étudiant ?

Job d'étudiant ?

Un travail sympathique auprès des enfants pour les vacances ? En savoir plus >>>