Les enfants se sont réveillés de leur première nuit (agitée) à la colonie. Pour le plus grand plaisir des membres de cabine debout aux aurores pour calmer les mousses avides de partir à l’aventure.

 

Malgré cette première nuit en mer, nous sommes restés à quais, dans la capitale britannique et c’est une météo tout à fait londonienne qui nous a accueilli de bon matin.

 

En matinée, les matelots ont pu passer du temps, par petits groupes, pour faire un peu plus ample connaissance. C’est aussi à ce moment qu’ils ont rédigé leurs premiers messages à destination de leur famille (les bouteilles à la mer c’est un peu démodé)

Après un copieux repas (émincé, purée et carottes vapeur), tout l’équipage a rejoint la cale pour grimper dans les hamacs afin de faire une petite sieste.

 

La quiétude de la sieste fût interrompue par un message dans une bouteille adressé à l’équipage de la colonie. Message paraphé par le Capitaine Crochet en personne ! Le voici :

 

 

“Diantre !    

Dans ma course, j’ai perdu deux clés à Londres… N’ayant pas le temps de préparer convenablement ma retraite, j’ai laissé un de mes capitaines sur place avec les instructions suivantes :

Pour mériter et obtenir les clés il vous faut :

  • réussir toutes les épreuves en faisant participer tous les enfants du groupe
  • l’équipage qui remportera la compétition devra affronter les moniteurs dans un combat sans merci…

Bonne chance ! même si je n’ai aucun doute que vous faillirez misérablement…

                                                                            Capitaine James Crochet”

 

Très motivés, les aventuriers se mirent à se mesurer aux moniteurs pour tester leur force, leur habileté et leur bravoure.

 

Ils passèrent tous les tests haut la main, mieux ! ils battirent les moniteurs à plates coutures lors d’un ultime affrontement.

Après ces efforts physiques, il fût temps d’aller manger un petit goûter et d’aller se doucher. Ensuite ils eurent quelques temps pour jouer avant le souper.

Pour terminer la journée en beauté et se reposer rien de tel qu’un Karaoké ! C’est en chanson que les moussaillons se mirent du baume au cœur avant d’aller se coucher. Nous les avons saupoudré de poussière de fée avant d’aller au lit. Cette nuit, ils voyageront au pays imaginaire !

Partager →

Un message pour Souquez les artimuses !

  1. Valerie dit :

    J’espère que Loris a fait mieux que “cassé la voix” 😉
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Blog des Séjours

Tous les jours de camps un petit mot et une photo sur les activités réalisées par les jeunes !
Le Blog des Séjours
Job d'étudiant ?

Job d'étudiant ?

Un travail sympathique auprès des enfants pour les vacances ? En savoir plus >>>
Difficultés financières ?

Difficultés financières ?

Des difficultés financières pour payer un séjour ? Contactez-nous >>>
Don de matériel ?

Don de matériel ?

Du matériel (jeux, sports, livres, etc.) à donner à la Colonie ? Contactez-nous >>>